Comment se sortir de l’alopécie de traction

L’alopécie de traction mais quèsaco ?

 

L’alopécie est un terme médical qui désigne la perte de cheveux faisant apparaître  la peau partiellement ou totalement nue. L’alopécie de traction, quant à elle, est une perte de cheveu due à une tension excessive et répétée exercée sur la chevelure.

En effet, certaines techniques de coiffage (extensions, rajouts) ou habitudes de coiffage (tresses, nattes trop serrées ou trop lourdes)  peuvent entraîner à terme  la perte des cheveux et ceci parfois de manière définitive.

 

Ce phénomène appelé aussi alopécie de chignon  se rencontre principalement chez les femmes africaines ou antillaises et se localise généralement aux tempes, au front ou sur les côtés.

 

Lorsque le cheveu est fréquemment étiré, il se fragilise, devient fin et clairsemé et perd en élasticité .Ensuite le cheveu  se casse puis  finit par ne plus pousser L et ceci définitivement si on n’arrête pas le massacre !

 

L’alopécie de traction peut aussi être associée à des pratiques mal réalisées comme le défrisage, le lace wig à la colle dermique (perruque invisible), tissage à la colle, coloration.

C’est pourquoi il faut être vigilant lors de la pose des produits défrisant pour que celui-ci ne touche pas la peau : il est conseillé de l’appliquer à 1 ou 2 cm du cuir chevelu.

 

Il faut donc agir dès les premiers signes car une fois l’alopécie installée, comme je vous le disais celle-ci est irréversible c’est-à-dire que le follicule pileux (racine) ne se régénérera plus.

 

Mais vous pouvez aussi éviter cette alopécie de traction avec des solutions évidentes et simples ! Encore faut-il  s’accepter avec ses cheveux crépus !

 

Comment éviter l’alopécie de traction ?

 

Des petits gestes tout simples peuvent prévenir cette traction. Halte aux mauvaises habitudes

Arrêter de tirer vos cheveux mesdames ! Laisser-les tranquilles J

 

v  Dites adieu pour un petit moment aux tresses, nattes trop tirées puis si vous en faites éviter de trop les serrer et de les alourdir avec trop de rajouts.

 

v  Si vous ne pouvez pas vous passer des tresses comme moi, varier  la position des  couettes, des nattes, des chignons  pour éviter de tirer les mêmes cheveux toujours au même endroit et dans le même sens.

 

 

v  Dites stop aux techniques de coiffage tirant sur les cheveux.

 

v  Laisser reposer vos cheveux au moins 15 jours entre 2 coiffures (tresses, tissages, piquets lâchés, dread locks,…).

 

 

v  Prendre soin de ses cheveux en mettant en place une routine capillaire que vous pouvez trouver dans mon guide ici , en faisant des masques, en les hydratant au moins 2 fois par jour, en démêlant les cheveux le plus souvent avec les doigts, ceci pour renforcer les cheveux.

Une petite astuce pour renforcer les cheveux est de faire des cures de levure de bière sous forme de gélules, comprimés ou flocons .Vous pouvez vous la procurez en grande surface ou sur le site Amazone.

 

v  Soigner son alimentation et manger équilibré : manger des légumes et des fruits variés (légumes cuits à la vapeur de préférence), boire 1,5 litres d’eau (en consommant des boissons variées comme l’eau, le thé, les infusions), préférer la viande blanche à la viande rouge, consommer du poisson et des œufs.

Vous pouvez consultez mon article je me suis bien donc je suis belle où j’explique comment j’ai pu rééquilibrer mon alimentation.

 

v  Si vous êtes prêtes, couper vous les cheveux courts  presque ras et laisser-les repousser à leur rythme et n’oubliez pas patience est mère de sûreté

 

Les remèdes à l’alopécie de traction

 

v  Ne pas hésiter à consulter un dermatologue dès que vous constatez les premiers signes de l’alopécie car si cela s’aggrave, les conséquences peuvent être irréversibles : le cheveu ne repousse plus et parfois une cicatrice peut se former à l’endroit ou le cheveu est détruit.

Le plus souvent le dermatologue prescrit un traitement avec du Minoxidil (que l’on peut trouver en pharmacie ou en parapharmacie).

En me renseignant un peu sur le web, je suis tombée sur l’article de Loanne qui explique comment elle a guéri son alopécie et qui est très intéressant et plein d’espoir pour celle qui souffre de ce problème.

 

v  Utiliser certaines huiles végétales comme l’huile de ricin (cette huile semble avoir eu des résultats sur certaines internautes pour une utilisation régulière sur quelques mois), l’huile de coco, l’huile de carapate.

 

v  Utiliser des huiles essentielles qui peuvent aider à la repousse des cheveux à condition de les utiliser correctement .Elles peuvent s’avérer dangereuses si elles ne sont pas utiliser convenablement. Il faut donc consulter votre médecin avant toute utilisation

Les plus connues sont  les huiles essentielles de Cèdre de l’Atlas, Bay St Thomas, Nard, Pamplemousse, Sauge sclarée, Romarin à cinéole. Vous pouvez consulter les fiches sur le site aroma-zone.

 

 

v  2 aliments qui ont fait leur  preuve depuis des millénaires : l’ail et l’oignon car il contient un taux élevé d’allicine (substance ayant des propriétés antibactériennes) qui revitalise les cheveux.

Il suffit de réduire l’ail ou l’oignon en poudre et l’appliquer sur le cuir chevelu en massant puis d’appliquer une serviette chaude sur vos cheveux. Laisser poser au moins 30 minutes ou le mieux toute la nuit. Rincer abondamment.

 

v  Faire des massages capillaires d’une durée de 2 à 3 minutes par jour pour relancer le flux sanguin.

 

v  Si aucun traitement n’a été efficace, la solution sera la  greffe de cheveux ou le port d’une perruque, d’un foulard pour masquer.

 

 Mesdames, comme vous l’avez compris, il ne faut pas abuser de ces coiffures et défrisages !

                                                  De tout un peu, un peu de tout J.

 

Si vous avez vécu ce phénomène, n’hésitez pas à me faire part de vos témoignages dans les commentaires.

Recherches utilisées pour trouver cet article:tout savoir sur lalopécie de traction

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Partages
+11
Tweetez
Partagez5
Email