Petits conseils d’une coiffeuse Afro

 

 

Suite au rendez-vous pris chez ma coiffeuse AFRO STYLE à Valence  pour faire des tresses plaquées, j’en ai profité pour l’interroger.

Aïda a gentiment accepté que je lui pose quelques questions concernant le cheveu afro et ses coiffures protectrices (coiffures qui évitent de manipuler le cheveu, qui protègent le cheveu et les pointes des agressions extérieures comme le froid et les frottements).

 

 

     

 

                                                                                  Avant

      

Sonia : Bonjour Aïda, je te remercie de me consacrer quelques minutes de ton temps pour répondre à quelques questions relatives à nos cheveux afro !

 

Aïda : Bonjour Sonia, c’est avec plaisir.

 

Sonia : Je sais que tu as été formée aux Etats Unis, as-tu appris des techniques spécifiques concernant les cheveux afro ?

 

Aïda : J’ai appris la technique du tissage collé par rapport au tissage cousu, les coupes et coiffures afro. J’ai appris à comprendre le besoin du cheveu afro par rapport à l’utilisation des produits.

 

Sonia : Quels sont donc les besoins du cheveu afro ?

 

Aïda : Le principal besoin est l’hydratation que les cheveux afro perdent facilement. Donc pour maintenir cette hydratation il faut la sceller avec des huiles.

 

 

                                                                                             

                                                                           3 heures plus tard

 

Sonia : Pour les personnes qui veulent revenir à leur cheveux naturels, conseillerais-tu un big chop (coupe très courte pour enlever la totalité des cheveux défrisés).

 

Aïda : Non pas forcément car il y a des personnes qui n’auront pas de souci pour avoir une coupe courte parce qu’elles l’auront décidé, d’autres préféreront couper leur cheveux petit à petit, le temps de s’adapter à leurs cheveux naturels (car ce n’est pas évident pour elles de passer des cheveux longs et  lisses aux cheveux courts crépus et frisés).

 

Sonia : Du coup est-ce que les cheveux pousseront plus vite même si on ne fait pas fait de big chop?

 

Aïda : Oui, bien sûr, l’essentiel est de couper les cheveux régulièrement.

Il y a aussi des clientes qui se font tondre. Le cheveu poussera alors différemment et moins crépu  car le nouveau cheveu n’a pas été agressé.

La texture du cheveu ne sera pas la même et plus facile à entretenir.

 

Sonia : Quels conseils donnerais-tu pour entretenir le cheveu court et pour les femmes qui font des coiffures comme les tissages ou des tresses plaquées comme moi ?

 

 

Aïda : Je conseillerai :

 

     –  pour entretenir le cheveu court, d’utiliser des gels qui n’agressent pas les cheveux pour que cela rende un effet vague (sans défriser le cheveu).

    –  faire des tresses « enfant » c’est-à-dire des tresses au fil comme au Sénégal qui permettent d’étirer les cheveux sans source de chaleur. Mais il faut les réaliser avec précaution pour      éviter la casse

     –  de mettre des  perruques. En effet, il y a des femmes qui apprécient d’avoir les cheveux raides, ainsi avec la perruque, la personne peut l’enlever, faire ses soins et la remettre pour aller travailler.

 

Pour celles qui font des tresses, il  ne faut pas les faire  trop fines, c’est primordial : Il ne faut pas qu’elles soient trop serrées à la racine car ça alourdit le cheveu qui par la suite tombe. De plus si elles ont trop serrées cela arrache le bulbe et le cheveu ne repousse pas.

 

Je déconseille le tissage collé à la racine. On peut cependant le faire mais à condition que ce soit la coiffeuse qui défasse elle-même le tissage.

 

Sonia : As-tu quelques produits naturels à nous citer pour entretenir les cheveux ?

 

Aïda : oui, pour entretenir le cheveu afro au naturel, on peut utiliser le beurre de karité, l’huile de coco, l’huile d’avocat, l’huile de carotte. Faire aussi des bains d’huile une fois par semaine.

 

Sonia : Merci Aïda d’avoir éclairci quelques points sur le cheveu afro. Cela nous aidera à être plus attentives et conciliantes avec nos cheveux crépus si particuliers.

 

 

J’espère que cette petite interview aura pu vous éclairer sur certains points.Si vous avez des questions,n’hésitez pas à me les poser en bas de l’article dans les commentaires

 

 

 

 

 

 

 

 

2 Comments

  1. Interview très intéressante en effet. Tout un monde les cheveux crépus en matière d’entretien. Pour ma part, j utilisé de l huile d argan tous les matins et j en suis plutôt contente. Avec un masque de huile ricin pur avant de me laver les cheveux.

    1. Sonia Mallinger dit :

      Oui,c’est très bien d’utiliser une routine capillaire, l’huile d’argan est l’huile d’excellence pour les cheveux et la peau aussi!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
+1
Tweetez
Partagez2
Email